banniere-fungi

L’Hericium Erinaceus

Histoire et origines

L’Hericium Erinaceus est un champignon comestible et médicinal qui pousse en petits groupes en été et en automne, sur des arbres morts ou en mauvaise santé (essentiellement des feuillus comme le hêtre américain ou hêtre à grandes feuilles, l’érable ou le noyer). Le corps du champignon ressemble à s’y méprendre à la crinière d’un lion, ce qui lui a valu son surnom de « Lion’s mane ».

Aujourd’hui encore, l’Hericium Erinaceus a gardé une grande place dans la médecine traditionnelle chinoise, à côté d’autres champignons tels que le Reishi, le Cordyceps, le Chaga ou encore le Maitaké. Comme eux, l’Hericium est cultivé et respecté dans toute l’Asie pour ses nombreuses vertus.

Ce petit champignon d’environ 12 cm de haut est utilisé en Chine depuis la dynastie des Ming, qui a régné sur le pays de 1368 à 1644. L’Hericium était alors servi à l’empereur sous forme de plats délicieux, au goût proche du homard.

Au fil des siècles, ce champignon est devenu l’un des plus réputés pour renforcer les capacités physiques, mentales et sexuelles. Ce n’est que beaucoup plus tard, vers les années 1950, que les bienfaits de l’Hericium ont été découverts en Occident. Rita Levi Montalcini, neurologue et lauréate du prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses recherches sur le sujet, constate alors que l’Hericium est particulièrement efficace sur l’estomac, le système nerveux, les neurones et le cerveau.

Depuis, l’Hericium n’a cessé de se développer en Europe, non seulement en raison de ses atouts culinaires mais aussi de ses vertus thérapeutiques. Ce champignon, rare à l’état sauvage, est aujourd’hui cultivé dans de nombreux pays du monde, du Japon jusqu’en Amérique du Nord. Sa composition, principalement riche en minéraux, fait de ce champignon un allié idéal pour lutter contre les troubles des fonctions cognitives (mémoire, concentration…) et favoriser la récupération neurologique.

Propriétés et bienfaits

L’Hericium Erinaceus doit ses nombreuses vertus aux actifs qui le composent : minéraux, acides aminés, vitamines ou encore polysaccharides confèrent à ce champignon médicinal chinois des propriétés extraordinaires. Avant de s’intéresser davantage à ces dernières, il convient d’abord d’analyser sa composition très complète.

L’Hericium Ericaneus contient des erinacines, des substances naturelles propres à l’Hericium et qui ont déjà fait l’objet de nombreuses recherches pharmacologiques. En effet, elles seraient en grande partie responsables de l’effet stimulant et des actions bienfaisantes de ce champignon sur le système nerveux et la maladie d’Alzheimer.

L’action des erinacines est complétée par d’autres substances contenues dans l’Hericium Ericaneus telles que des bêta-glucanes (qui soutiennent le système immunitaire, abaissent le taux de cholestérol sanguin, le risque de maladies cardio-vasculaires et la glycémie) et du xylane.

L’Hericium Ericaneus contient pas moins de 32 différentes substances bioactives ! Tous ces composants participent à la prolongation de la vie des neurones et à l’amélioration des troubles liés aux maladies dégénératives du système nerveux.

En effet, l’Hericium Ericaneus favorise la reconstitution des fibres nerveuses, stimule le facteur de croissance des nerfs (NGF en anglais : Nerve Growth Factor) et renforce la myéline dont le rôle est d’isoler et de protéger ces mêmes fibres nerveuses.
Il prolonge alors la vie des neurones par leur régénérescence et améliore les facultés cognitives concernant la mémoire et la verbalisation. L’Hericium Ericaneus s’avère donc un champignon très précieux dans le cadre de maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.

L’Hericium Ericaneus contient également un bon nombre de minéraux essentiels pour l’organisme tels que le germanium, le sélénium ou le zinc. Des acides aminés et différentes vitamines, comme l’ergostérol qui se transforme en vitamine D2, viennent compléter la composition déjà très riche de ce champignon médicinal chinois.

L’Hericium joue également un rôle de protection du tube digestif et régénère la muqueuse intestinale. Il est donc un allié de taille pour traiter les maladies de l’estomac (ulcère gastroduodénal, gastrite chronique…), favoriser la digestion ou encore stimuler le système immunitaire pour débarrasser l’estomac de la présence de certaines bactéries comme l’Helicobacter pylori qui infecte la muqueuse gastrique.

Enfin, l’Hericium Ericaneus est reconnu pour son action bienfaisante sur le stress, la fatigue et les tensions nerveuses. Il est en effet couramment préconisé en médecine traditionnelle chinoise pour lutter contre la fatigue mentale ou physique, l’anxiété et la dépression.

D’une manière générale, l’Hericium est un véritable atout pour renforcer la santé de tout l’organisme, jusqu’au cerveau.

Posologie et effets secondaires

L’Hericium Ericaneus se trouve facilement dans les boutiques d’alimentation asiatiques, sous forme de poudre, où il peut provenir de culture artisanale ou industrielle. Mais l’Hericium se prend le plus souvent sous forme de gélules, de préférence le matin au cours d’un repas, à raison de 400 à 500 mg par jour afin d’en obtenir un maximum d’effets. Mais d’autres dosages peuvent être recommandés, en fonction du produit du fabricant et de vos besoins.

Avant toute prise d’Hericium, veillez à demander l’avis de votre médecin qui vous conseillera alors sur la bonne posologie. Si certains effets secondaires se font sentir, stoppez toute consommation d’Hericium et demandez conseil à votre médecin. Il faudra alors certainement diminuer la posologie puis l’augmenter progressivement jusqu’à atteindre le bon dosage pour votre organisme.

En raison de l’action de l’Hericium Ericaneus sur la sécrétion de NGF (facteur de croissance nerveuse), sa consommation peut entraîner de légères démangeaisons, bénignes et sans conséquence. D’autres signes d’effets secondaires plus importants, mais plus rares, sont toutefois possibles comme une allergie ou des démangeaisons plus importantes. Ces effets secondaires apparaissent le plus souvent en cas de sur-dosage ou de contre-indication.

La consommation d’Hericium Ericaneus en tant que complément alimentaire est déconseillée chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants par mesure de précaution, bien qu’aucun effet secondaire n’ait été détecté. Prenez également le temps de consulter votre médecin si vous êtes sous traitement médicamenteux avant de consommer de l’Hericium Ericaneus.

15 réflexions au sujet de « L’Hericium Erinaceus »

  1. Bonjour
    Je prends de l Hericium erinaceus sous forme de gélules sur les conseils de mon médecin car je souffre du syndrome du côlon irritable (et j ai aussi eu un helicobacter pilori il y a 3 ans). J en prends depuis un mois une gélule par jour dosée à 620mg. Depuis quelques jours je souffre de constipation intermittente, d énormes ballonnements et de maux de ventre après chaque repas. Il y a t il un lien avec la prise de ce produit ?
    Merci

    1. Bonjour,
      Non normalement le Hericium Erinaceus n’a pas d’effets secondaires, je ne pense pas que ce soit lié surtout avec une seule gélule. Votre médecin vous le confirmera. Je pense plutôt que c’est lié à votre alimentation. Cela peut aussi venir du produit d’éventuelle mauvaise qualité que vous utilisez, préférez un produit reconnu tel que Fungi Natura en propose.

    1. Bonjour,
      Je ne peux pas répondre à une question sur un diagnostic personnel, uniquement de manière générale. Je vais donc reprendre quelques données du texte ci-dessus.
      L’Hericium Erinaceus est conseillé pour les problèmes liés au système nerveux. Ce champignon permettrait d’accroitre le taux de NGF (Nerve growth factor) qui pourrait améliorer les capacités de la mémoire par la régénérescence des neurones.

  2. bonjour, l’héricium a t il un intérêt dans les douleurs post zona?
    Et d’autre part, le conseillez vous pour une fibrose des nerfs, venue dans le bras suite à une radiothérapie, évolutive et très douloureuse?

    MERCI pour votre réponse
    sylvie

    1. Bonjour,
      Malheureusement je ne peux pas répondre à ce type de question sur un diagnostic personnel, il faudrait vous rapprocher d’un naturopathe ou d’un médecin ouvert aux alternatives. Je ne peux que retranscrire depuis des sources fiables les bienfaits des champignons de manière générale. Désolé, je vous souhaite sincèrement un prompt rétablissement.

  3. Bonjour
    Je prends ce champignon pour lutter contre helicobacter pylori et plus globalement contre des bactéries installées dans l’estomac/duodénum. D’après vous, comment sera-t-il le plus efficace ? Pendant le repas ou à jeun mélangé à de l’eau ? Merci

    1. Bonjour,
      Il n’y a pas vraiment de différence entre les 2 méthodes, car il n’y a à priori pas d’interaction particulière entre les champignons et les autres aliments. L’important est donc de ne pas oublier d’en prendre, aussi privilégiez la méthode la plus pratique pour vous. Vous pouvez aussi alterner les 2 prises.

        1. Bonjour,
          Oui absolument n’hésitez pas à revenir ici apporter votre témoignage sur l’efficacité du champignon pour cette pathologie. Assurez-vous de prendre une quantité suffisante, et plutôt de l’extrait que de la simple poudre qui risque de ne pas être assez concentrée. En effet, dans l’étude parue dans l’international Journal of medicinal mushrooms c’est de l’extrait qui a été utilisé avec de bons résultats sur l’helicobacter pylori (expérience in vitro).

          1. Bonjour
            Je peux vous confirmer que cela fonctionne déjà (je prends d’autres compléments pour cette pathologie mais j’ai remarqué une évolution depuis que j’ai commencé ce champignon). Pour l’instant j’y vais calmement avec 2 cc/jour.
            Où puis-je trouver de l’extrait ?

  4. Bonjour! J’aimerais savoir si le produit Hericium Erinaceus peut être donné à un enfant de six ans ayant de légers problèmes de concentration et de mémoire.

    1. Bonjour,
      L’Hericium erinaceus peut effectivement être donné à un enfant mais il faudra ajuster bien sûr le dosage et toujours avec l’accord de son médecin : divisez la dose recommandée par le fabricant pour un adulte en fonction du poids de l’enfant. exemple : dose recommandée 2 gélules par jour pour un adulte (disons de 70kg en moyenne), donnez seulement une gélule tous les 2 jours pour un enfant de 15-20kg.

  5. pour une personne qui a eu un AVC depuis un an y a-t-il contrainte indication et peut- peut-il y avoir une amélioration de l’état de cette personne qui est paralysé du bras droit et de lEt de la jambe droite merci pour votre renseignement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *