Les champignons médicinaux

photo champignons médicinaux

Les champignons médicinaux sont utilisés en Chine depuis les temps anciens, en raison de leurs multiples bienfaits sur la santé. Si leur popularité tend à s’étendre en Occident, leur utilisation à l’Est remonte à plusieurs siècles. Et pour cause : les champignons médicinaux chinois sont un véritable trésor de la nature ! Ils trouvent ainsi leur place parmi les différentes disciplines thérapeutiques chinoises (acupuncture, massages…).

Parmi les plus populaires et connus dans le monde, on retrouve le Reishi, le Maitake, le Shiitake, le Cordyceps, le Chaga et bien plus encore. Autant de champignons médicinaux chinois que nous vous invitons à découvrir sur ce site. En plus d’en apprendre davantage sur leurs histoires et origines, vous découvrirez tous les avantages que ces champignons peuvent avoir sur l’organisme. Saviez-vous, par exemple que grâce à leur teneur élevée en bêta-glucanes, ils sont particulièrement précieux pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire ? Ou encore que certains champignons médicinaux chinois, comme le Shiitake ou « champignon noir », peuvent prévenir la formation de cellules cancéreuses ?

Partez à la découverte du monde merveilleux de ces champignons médicinaux chinois qui recèlent biens des secrets : Cordyceps, Reishi/Ganoderma, Chaga, Maitaké, Shiitaké, Hericium erinaceus, Agararicus blazei, Auricularia judae, Coprinus comatus, Coriolus versicolor et Phelinus linteus.

Les champignons médicinaux chinois : une utilisation de 2000 ans

Si vous vous intéressez un tant soit peu à la pharmacopée et médecine traditionnelle chinoise, vous avez certainement déjà du entendre parler du Maitake, Shiitake, Cordyceps ou encore Reishi. Ces noms, un peu étranges, désignent en fait des champignons médicinaux chinois, dont les vertus et les actions bienfaisantes sur le corps humain sont de plus en plus étudiées dans le monde. Mais, avant de s’y intéresser de plus près, il convient de revenir un peu sur leur histoire, commencée il y a plus de 2000 ans.

C’est en Asie que l’on retrouve les premières traces d’utilisation de champignons médicinaux chinois ou « mycothérapie ». Bien qu’encore peu connue en Occident, la médecine des champignons fait partie intégrante de la pharmacopée chinoise. C’est ainsi qu’il n’est pas rare d’en trouver à vendre sur les étals des marchés de Pékin et de toute la Chine…

Depuis longtemps, les Asiatiques les consomment et les utilisent pour leurs propriétés médicinales, différentes selon l’espèce du champignon : diabète, cholestérol, obésité, fatigue…

Le Maitake, par exemple, agit sur le système nerveux en favorisant l’adaptation de l’organisme aux périodes de stress, de fatigue physique et/ou psychologique. Quant au Shiitake, il agit efficacement sur de nombreux problèmes respiratoires.

C’est notamment grâce aux études du Dr Bruno Donatini, gastro-entérologue, hépatologue, cancérologue et immunologue, que l’on peut aujourd’hui se rendre compte des vertus de la mycothérapie. Dès la fin des années 1990, il s’intéresse au traitement par les champignons et notamment aux propriétés du mycélium qu’ils contiennent. Il découvre notamment que « Les champignons peuvent être d’excellents immuno-stimulants, et par ce biais là, peuvent être d’excellents anti-viraux ». Mais il reste bien d’autres secrets à découvrir, que 2000 ans d’histoire n’ont pas encore révélé…

Les principaux champignons médicinaux chinois et leurs bienfaits

Qu’il s’agisse du Maitake, du Shiitake, du Cordyceps ou du Reishi, les champignons médicinaux chinois les plus connus dans le monde, les études scientifiques sur leur composition et leurs bienfaits se multiplient. Ainsi, en l’espace de quelques années, de nombreuses propriétés ont été mises en évidence : anti-inflammatoires, anti-virales… Autant de vertus que la médecine traditionnelle chinoise reconnaît aux champignons et que nous vous invitons à découvrir tout au long de ce site.

  • Le Cordyceps sinensis

petit cordyceps

Grâce à son large champs d’actions, le Cordyceps agit sur le cœur, le système immunitaire, les reins, le foie ou encore sur la libération de testostérone. De nombreuses propriétés qu’il doit à sa composition exceptionnelle (vitamines, minéraux et protéines).

En savoir plus sur le cordyceps

  • Le Reishi ou Ganoderma

petit reishi

L’utilisation du Reishi ou Ganoderma remonte à plus de 2 000 ans, pour son action générale sur l’organisme : foie, vertiges, excès de cholestérol, voies respiratoires… Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il est surnommé « le champignon miraculeux » !

En savoir plus sur le Reishi ou Ganoderma

  • Le Chaga

petit chaga

Le Chaga, de son nom scientifique Inonotus obliquus, est l’un des champignons les plus riches en nutriments au monde ! Également appelé « champignon de l’immortalité », il est particulièrement indiqué pour combattre le stress, ainsi que de nombreuses maladies.

En savoir plus sur le Chaga

  • Le Maitake

petit maitake

Déjà utilisé au XVème siècle par les moines-guerriers chinois pour leur apporter de l’énergie, le Maitake favorise l’adaptation du corps aux périodes de stress, de fatigue physique et/ou psychologique. C’est donc un champignon dit « adaptogène ». Mais le Maitake est également reconnu pour son action stimulante sur le système immunitaire.

En savoir plus sur le maïtaké

  • Le Shiitaké

petit shiitake

Également appelé « champignon noir », le Shiitake fait partie des champignons médicinaux chinois ayant fait l’objet de nombreuses études. Mais sa capacité à prévenir la formation des cellules cancéreuses est certainement l’une des plus surprenantes.

En savoir plus sur le shiitaké

  • L’Agaricus blazei

Agaricus blazei frais

Peu connu, l’Agaricus blazei possède de nombreux polysaccharides dont les propriétés seraient anticancéreuses. Son action immunostimulante et anti-virale permet également de lutter contre de nombreuses maladies.

En savoir plus sur l’agaricus blazei

  • L’Hericium erinaceus

Largement employé dans la phytothérapie chinoise et la mycothérapie, l’Hericium erinaceus agit essentiellement sur le cerveau et la mémoire. Il peut également s’avérer très bénéfique pour soulager les maux d’estomac et inflammations du tube digestif.

En savoir plus l’héricium ericaceus

  • L’Auricularia judae

L’Auricularia judae ou « Oreille de Judas » possède une quantité exceptionnelle de vitamines B2 et B3 qui réduisent l’inflammation des muscles et améliore l’activité physique.

En savoir plus sur l’auricularia judae

  • Le Coprinus comatus

De son côté le Coprinus comatus a une action fortement hypoglycémiante qui le rend particulièrement efficace contre le diabète.

En savoir plus sur le coprinus comatus

  • Le Coriolus versicolor

Référence incontournable de la médecine traditionnelle chinoise, le Coriolus versicolor possède des propriétés immunomodulantes et anticancéreuses reconnues.

En savoir plus sur le coriolus versicolor

  • Le Phellinus linteus

Le Phellinus linteus, quant à lui, stimule le système immunitaire et protège contre les maladies auto-immunes.

En savoir plus sur le phellinus linteus