banniere-fungi

Le Phellinus linteus

Histoire et origines

Le Phellinus linteus, également appelé « Mesima du sabot » ou « moisissure noire », est un autre champignon médicinal proche du Coriolus versicolor pour ses propriétés anti-cancéreuses.

En effet, les études scientifiques réalisées sur le Phellinus ont pu démontrer qu’il est un champion de la lutte contre le cancer ! Utilisé dans l’ancienne médecine asiatique pour fortifier le corps et prolonger la vie, ce champignon intéresse aujourd’hui l’Occident pour son action sur le ralentissement des cellules cancéreuses notamment dans le cadre d’un cancer de la prostate[2].

Mais les propriétés et bienfaits du Coriolus versicolor et du Phellinus linteus ne s’arrêtent pas là… Si le premier est aussi reconnu comme tonique pour renforcer le système immunitaire, le second semble également prometteur dans la lutte contre le diabète.

Propriétés et bienfaits

Non loin du Coriolus versicolor se trouve le Phellinus linteus dont l’activité anti-cancéreuse est proche. Dans la médecine traditionnelle coréenne, le champignon est consommé sous la forme de thé chaud. C’est aussi à la quantité importante de polysaccharides qu’il contient que le Phellinus linteus doit son efficacité contre la croissance du cancer.

Une étude réalisée par le Methodist Research Institute d’Indianapolis (États-Unis) a révélé que le Phellinus linteus peut prévenir l’apparition de différents types de cancer (notamment le cancer du sein et le cancer du poumon) et moduler la prolifération des cellules cancéreuses, l’apoptose (mort cellulaire) et l’activité de l’angiogenèse[5].

Enfin, toujours grâce aux polysaccharides et à leur action sur le système immunitaire, le Phellinus linteus est reconnu pour stopper développement du diabète auto-immun en régulant la réaction des cellules[6].

Afin que le  phellinus linteus soit pleinement efficace, sa consommation doit se faire avec une posologie et une durée de traitement adaptées. Vous éviterez ainsi de ressentir les possibles effets secondaires en cas de mauvais dosage.

Posologie et effets secondaires

Depuis la nouvelle réglementation européenne sur les plantes utilisées en tant que compléments alimentaires,  le Phellinus linteus figurent parmi les champignons médicinaux chinois interdits de libre commercialisation en Europe.

Leurs extraits ne sont donc pas en vente en Europe mais on peut les retrouver sous forme de compléments alimentaires en association avec d’autres champignons médicinaux. Le Phellinus linteus peut aussi se trouver assez facilement dans la nature.

Évitez la prise  de Phellinus linteus si vous êtes atteint d’une maladie auto-immune, en attente de greffe ou si vous avez subi une greffe d’organe. Si vous êtes dans un de ces cas, assurez-vous de consulter votre médecin avant de prendre du Coriolus versicolor ou du Phellinus linteus.

Enfin, bien qu’il n’y ai pas d’effet secondaire connu avec l’une de ces situations, la consommation  de Phellinus linteus n’est pas recommandée chez les femmes enceintes, allaitantes ou chez les jeunes enfants.

 

[2]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2360058/

[5]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3445909/

[6]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29271444

2 réflexions au sujet de « Le Phellinus linteus »

    1. Bonjour,
      Malheureusement le phellinus linteus fait parti des champignons qui sont devenus interdit en Europe à la suite de la nouvelle loi sur les plantes. Vous pourrez le trouver certainement aux USA. Sinon il faudra lui trouver un champignon de substitution, comme le Reishi par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *